Présentation

Par Libellule

Il y a 10 000 ans le néolithique nous conduit ici et maintenant…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est strates_geo_carre.jpg

Certains affirment que le temps n’existe pas, ce ne serait qu’un simple empilement d’événements, de fines lamelles d’instants successifs. Selon l’éclairage, l’angle de vue, la vision et le regard porté on décèle des marques qui attirent l’attention. Un jalon m’intrigue, il est insignifiant à l’échelle géologique mais il me semble porteur d’une perspective comme un pivot qui aide à articuler la pensée et par conséquence la compréhension de l’ère contemporaine de manière à pouvoir se projeter vers un futur envisageable. Il s’agit du fameux passage vers le néolithique, lorsque Homo Sapiens, chasseur collecteur, au meilleur de son art, s’est progressivement adonné à l’agriculture et au labeur avec lequel il est maintenant totalement dépendant. On objectera qu’il est réducteur de faire de cet événement celui qui surpasserait tous ses successeurs; j’accepte cette objection car je suis sans cursus universitaire, je ne suis ni archéologue, ni même anthropologue ou économiste mais néanmoins beaucoup d’indicateurs sur le monde d’aujourd’hui et de publications scientifiques sur la paléoanthropologie m’interpellent. J’espère prendre suffisamment de précautions, trier et analyser mes sources et ne pas écarter les opinions et découvertes susceptibles de contrarier ma vision du moment; cela ne doit pas m’empêcher de présenter les indices, découvertes et avancées concernant la mise en perspective des conséquences de la fameuse rupture du néolithique et surtout de repérer les indications qu’elle peut nous apporter pour imaginer et concevoir un passage nécessaire vers une nouvelle ère de décélération. Après 10 000 ans d’aventures incroyables provoquées par Homo sapiens, cherchons à «décomprimer» notre ère, à mieux comprendre et ralentir progressivement.

Je tenterai de mettre à profit des valeurs qui me semblent essentielles :

  • La démarche scientifique, rationnelle, celle qui évite les biais qui induisent si facilement en erreur.
  • La volonté de préférer la confrontation d’idées à la polémique, la réflexion à la certitude, la connaissance à la croyance.
  • L’audace qui permet de revisiter les croyances et les mythes ancrés au fond de nous tous.

Merci par avance pour vos avis, remarques, précisions et encouragements…

%d blogueurs aiment cette page :